ÉDITO

Bordée par la forêt de Bréviande et le massif de Fontainebleau, Melun bénéfice d’une ceinture verte, renforcée par la vallée de la Seine et les nombreux parcs et jardins qui participent au patrimoine naturel.
La biodiversité ordinaire comme remarquable est essentielle à l’équilibre des villes, elle constitue un patrimoine vivant qu’il est de notre devoir de transmettre en bon état aux générations suivantes. Mais au-delà de la faune et la flore, la richesse de
la biodiversité c’est aussi la qualité de notre nourriture, notre eau, notre air, notre santé, nos paysages. Or, aujourd’hui, en France comme ailleurs, la biodiversité s’érode régulièrement. Il est vital de la préserver pour renforcer l’unité urbaine et le rôle de ville verte.

Pleinement dans la continuité de la politique environnementale (Agenda 21 local, zéro phyto sur voirie et espaces verts, lutte biologique, refuge pour la faune, etc.), Melun a demandé en 2013 aux naturalistes de Seine-et-Marne environnement
(SEME) de réaliser un inventaire complet de la biodiversité communale.

Ce projet, volontaire et innovant, s’est déroulé sur 3 ans (2014-2016). Il consiste en un vaste programme d’inventaires naturalistes effectués sur l’ensemble de la commune. Plusieurs objectifs ont été recherchés dans le cadre de ce projet : améliorer les connaissances sur la biodiversité ; étudier la « répartition » de cette biodiversité sur le territoire communal ; permettre une meilleure prise en compte de cette richesse naturelle dans l’aménagement urbain ; sensibiliser et associer les
Melunais à la biodiversité communale. Pour cela, les prospections de terrain ont été réalisées en grande partie par Seine-et-Marne environnement. Cependant, ce projet ambitieux s’est appuyé sur le principe de la « science participative ». Les habitants, les agents municipaux du Développement durable et des Espaces verts, les publics scolaires de la commune ont été sensibilisés afin de participer activement à la collecte des données sur leur territoire. Avec plus de 1 000 personnes sensibilisées au cours de différentes animations, ce projet a permis de fédérer les citoyens autour de ce sujet essentiel.

Merci aux nombreux contributeurs aux côtés de Seine-et-Marne environnement pour leur aide précieuse dans l’acquisition d’une meilleure connaissance du territoire, essentielle pour réapprendre à cohabiter avec la nature en ville.

Bonne lecture à tous,

Louis Vogel,
Maire de Melun

Marie-Hélène Grange,
Adjointe au Maire en charge du Développement
durable et des Espaces verts

 

CONSULTEZ LE BILAN ICI

actualites

commerces

demarches

piscine

associations

marches