Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte

Effacer les filtres

Depuis l’installation du Printemps qui coïncide presque avec le confinement, nous avons tous constaté que végétation spontanée et herbes folles avaient prospéré en ville.

Pendant la période du confinement, l’entretien des espaces verts de la ville a été réduit au strict minimum par la force des choses. La nature en ville a ainsi repris ses droits à Melun comme ailleurs en France, dans les parcs, aux pieds des arbres, en bords de Seine…

Pour le Maire Louis Vogel et son Adjointe en charge des espaces verts et du développement durable Marie-Hélène Grange, «Il est important que les habitants de Melun aient la possibilité de se reconnecter à la nature en ville. Pour cela, nous souhaitons laisser davantage de liberté à la nature dans certains espaces verts, plus de place à la flore spontanée et sauvage en ville quand cela est conciliable avec les usages du lieu. »

A Melun, l’objectif affiché est de faire évoluer les pratiques d’entretien en travaillant avec, et non pas contre la nature, en adaptant le traitement des espaces verts aux usages afin de protéger le milieu et les espèces qui y vivent. Mais également de progressivement changer l’ambiance de certaines rues en laissant la végétation spontanée pousser au pied des arbres.

Exemples de nouvelles pratiques

OK Prosper Laroche 20200609 114353

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La végétation spontanée des pieds d’arbre est coupée moins souvent pour permettre aux insectes  et à de nouvelles plantes  de s’y installer

tontes Bords de Seine VAGUE IMG 20200610 125704 VFP 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Favoriser la gestion différenciée des bords de Seine : certaines zones d’herbes sont laissées en l’état. Dans ces zones la pelouse ne sera plus tondue de manière systématique. Les zones de pelouse destinées aux usages récréatifs ou sportifs resteront tondues ; celles qui ne gênent pas l’usage seront fauchées plus tard dans l’année.

Ce type de gestion « plus libre et naturelle » permet d’accompagner et de favoriser la biodiversité en ville : les herbes hautes constituent l’habitat de nombreux insectes importants pour la bonne santé écologique d’un lieu.

A Melun, le dernier inventaire de biodiversité réalisé sur 3 ans a permis d’identifier 291 nouvelles espèces de faune et de flore au 539 déjà connues portant à 830 le nombre total d’espèces recensées à ce jour sur le territoire communal.

 Les inventaires de la Biodiversité communale et du Parc Faucigny Lucinge sont disponibles à l’Office du Tourisme Place Saint-Jean et en téléchargement

La Piéride de la rave (Pieris rapae) est l’insecte le plus abondant. Ce papillon de jour affectionne toutes sortes de milieux ouverts (prairie, bande enherbée, etc.)

Photo A

 

 

 

 

 

 

Le Conocéphale commun5 (Conocephalus fuscus) pour les orthoptères (criquets et sauterelles). On retrouve cette sauterelle à tête conique dans des zones herbacées (espace vert en gestion différenciée, prairie, etc.).

Photo C

 

 

 

 

 

 

L’Agrion à larges pattes (Platycnemis pennipes) nécessite quant à lui la présence d’un milieu aquatique pour se reproduire et de zones riches en insectes pour son alimentation.

Connaissez-vous le Permis de végétaliser? 

Si vous rêvez de devenir le jardinier ou la jardinière de votre quartier, le permis de végétaliser est fait pour vous ! Ce nouveau dispositif permet à chacun de devenir acteur de la végétalisation de Melun, de disposer d’un site de votre choix, et surtout, de vous occuper vous-même de ce petit bout de jardin inédit.

Quels espaces peut-on végétaliser?

La ville permet aux riverains de jardiner les pieds d’arbres et les petits espaces devant chez eux.

Quoi planter ?

Pour renforcer la biodiversité en ville, les plantes et fleurs mellifères sont favorisées ainsi que des plantes comestibles.

Comment demander son permis?

La démarche est simple et se fait en quelques clics :

  • Téléchargez le formulaire
  • Envoyez votre demande accompagnée de votre projet (toutes vos idées sont les bienvenues)

Après étude de la faisabilité de votre projet, vous recevez votre permis.

Téléchargez le cahier des charges, le guide du permis de végétaliser et la liste des plantes et fleurs utilisables

 

 + d'infos
Service Développement durable
01 64 09 09 53