Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte

La vallée de l'Almont a accueilli cinq moulins. Les Moulins d'En Haut, du Milieu et d'En Bas sont à l'origine du toponyme local « Trois-Moulins » au Nord-Est de la Ville. Le premier, cité dès 1285, est un moulin banal à moudre le blé. Les deux autres sont des moulins privés servant à fouler les draps jusqu'à leur conversion en 1678 en moulins à blé. Le moulin du Milieu est entièrement détruit par un incendie en 1941. Sur l'Almont, le moulin Farineau, situé au pied de la côte de Bellevue, est transformé en 1887 en scierie mécanique, avant d'être abandonné. Le moulin du roi nommé Poignet, un des plus importants, dont une partie des bâtiments subsiste, est situé à l'embranchement des rues Bancel et de Trois-Moulins. Possession royale citée dès 1146, il est vendu en 1594 sur décision d'Henri IV au Gouverneur de Melun M. de La Grange. Converti en laiterie par l'écrivain Henri de Monfreid au début du XXème siècle, il sert ensuite de fabrique de pains de glace à la famille Barbier.