Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

accueil

Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte

La fontaine Saint-Jean est inaugurée en 1864 grâce à la somme offerte par Henri Lainville, natif de Melun, qui choisit la place aménagée en 1737 pour l'installer. Cette fontaine inspirée du style Renaissance est exécutée par le sculpteur et orfèvre Jean-Baptiste Klagmann (1810-1867), et le fondeur Durenne. Klagmann est l'auteur de nombreuses sculptures décoratives à Paris, telle la fontaine de la place Louvois, réalisée en 1839, qui présente des traits communs avec la fontaine Saint-Jean : elle est en fonte de fer, constituée de deux bassins superposés, ornée de figures symbolisant des fleuves français, et possède un décor de masques et de têtes d'animaux. Les trois statues allégoriques, dans la partie supérieure de la fontaine Saint-Jean, représentent les trois fleuves arrosant le département : la Seine (portant une corne d'abondance), la Marne (tenant une faucille et des épis de blé), et l'Yonne (tenant une rame). La création de quatre bornes-fontaines d'angle fournissant de l'eau aux habitants était une condition au don d'Henri Lainville. Le projet représentant des enfants est exécuté en 1866 par le fondeur Ducel, qui reprend les génies ornant le tombeau du cœur de François II (Basilique de Saint-Denis). La fontaine était alimentée par les eaux de la source Saint-Liesne avant de recevoir l'eau de la ville en circuit continu.

actualites

commerces

demarches

piscine

associations

marches